À propos des pratiques

Le but du soufisme est le développement de certaines nobles qualités telles que la purification de soi (nafs), la purification du cœur, la courtoisie sincère, la bienfaisance (ihsan), la proximité de Dieu, la connaissance (ma’rifa), l’extinction ou l’anéantissement en Dieu (fana) et la subsistance en Dieu ou l’éternité (baqâ). En bref, le vrai but du soufisme est de transformer le disciple en une personne hautement humaine et morale et ce par le façonnement de son caractère à travers l’exercice spirituel.

Le monde d’aujourd’hui, accéléré et orienté vers la matière, nous met au défi de concilier les exigences de la vie quotidienne avec l’accomplissement de nos aspirations intérieures. Plusieurs possibilités sont disponibles dans la recherche de la connaissance. Parmi ces possibilités, les enseignements soufis, transmis par une chaîne de maîtres autorisés, offrent un moyen de mener une vie dans ce monde dans le cadre d’une philosophie spirituelle complète. La lignée des maîtres Naqshbandi-Mujaddidi a pris particulièrement en considération la nécessité de pratiques qui puissent être intégrées à la vie familiale et professionnelle ainsi qu’aux responsabilités sociales. Leurs enseignements peuvent bénéficier aujourd’hui aux disciples ayant des aptitudes et des natures différentes, comme ils les ont élevés depuis des générations. C’est uniquement par les bénédictions des shaykhs respectés des siècles passés que les enseignements soufis ont résisté à l’épreuve du temps.

Total
0
Shares
Article Précédent

Centres Subtils de Conscience (Lata’if)

Article Suivant

La Technique

Related Posts